La gymnastique prénatale

de | juin 5, 2017

Prévenir toute complication avec la gymnastique prénatale

Qui dit meilleure préparation à l’accouchement pense immédiatement à la gymnastique prénatale.  Pour cela, il est important de se tourner vers une personne de confiance et qualifiée pour le bien et le confort de la future maman. Et qui de mieux qu’une sage-femme pourrait assurer les séances de gymnastique pour une femme enceinte ?

Gymnastique avec une sage-femme libérale

Trouver une sage-femme libérale à Brignais pour profiter des avantages de la gymnastique prénatale. Cette activité se pratique en solo ou en groupe. Elle vise surtout à combattre les douleurs ressenties pendant la grossesse. Le fait de la pratiquer avec un professionnel de la santé permet à la femme de bien choisir les gymnastiques appropriées. Idéalement, une femme enceinte devrait pratiquer la gymnastique prénatale à partir du 4ème mois jusqu’au 9ème mois de grossesse. Chaque séance peut durer jusqu’à 10 minutes, à raison de 2 à 3 séances par semaine. Les activités proposées visent surtout à améliorer la respiration qui est très utile pour la pression abdominale sur l’utérus. En plus d’améliorer le rythme cardiaque et de détendre les nerfs, sachez qu’une respiration améliorée facilite la poussée et la libération du bébé durant l’accouchement.

Choix d’exercices de gymnastique prénatale

Votre sage-femme peut préconiser la gymnastique avec ballon qui procure plusieurs bienfaits. Celle-ci permet effectivement à la femme de se détendre et de se relaxer. Cette gymnastique faisant appel à l’utilisation de ballon soulage aussi les jambes lourdes et le mal de dos tout en tonifiant ce dernier. Les exercices proposés vont aider également le  bébé à descendre dans le bassin. Il concerne les muscles, le bassin et le périnée. La dimension du ballon varie en fonction de taille de la femme. Un ballon de 45 cm sera proposé par la Sage-femme pour une femme de 1,60 cm ou moins. Pour une femme de 1,60 cm ou plus, un ballon de 55 cm peut être idéal. Globalement, les exercices composant la gymnastique pour femme enceinte se compose de diverses méthodes de renforcement musculaire, de pilates et de stretching.

Quid des exercices post-accouchement

L’objectif avec la gymnastique pratiquée étant enceinte est d’éviter la complication. Après l’accouchement, le but sera d’initier tout en douceur la femme aux activités physiques. Avec une sage-femme conventionnée secteur I, on parle d’abord de rééducation du périnée. Une consultation se fera au préalable afin d’adapter la technique de travail pour la rééducation à la santé de la femme. Il est important de préciser que la rééducation périnale permet d’éviter une prise en charge par opération. Elle sera d’ailleurs remboursée par la caisse de l’Assurance maladie pour 10 séances au minimum.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *