Les attractions naturelles pendant un voyage en Corée du Sud

de | mai 5, 2018

 

Un voyage au cœur des espaces verts de la Corée du Sud

La Corée est une destination incroyable qui mélange tradition avec modernité. Il s’agit ici d’un pays qui est encore préservé du tourisme de masse venant de l’Occident. Les espaces verts qui s’étendent à perte de vue, les forêts et les parcs nationaux occupent une grande partie du territoire, permettant aux amoureux de la nature d’effectuer de nombreuses promenades dans la verdure. Durant votre circuit en Corée du Sud, vous rencontrerez une immense jungle de conifères et d’arbres à feuilles caduques. Dans les montagnes, les arbres de bambous, les lauriers ainsi que les chênes y poussent confortablement. Vous trouverez également différents arbres fruitiers couvrant tout le terroir comme le jujubier, le cognassier, le plaqueminier, le poirier ou le pommier. Par ailleurs, l’île de Jejudo abrite différentes sortes de plantes telles que l’aralia, l’azalée, le camélia, le ginkgo biloba, la bruyère, le célèbre ginseng, les frênes et d’autres encore. Sur le bord des routes, vous aurez l’occasion de contempler plusieurs variétés de fleurs, notamment le cosmos ou les chrysanthèmes.

La faune qui domine le territoire sud-coréen

Le climat et la végétation luxuriante du Corée sont sources de l’épanouissement d’innombrables animaux. Vos circuits en Corée du Sud vous feront découvrir une faune fascinante telle que les sangliers, les cervidés, les lapins, les écureuils, les ratons laveurs ou les renards. Il est aussi possible de croiser des chevreuils dans certaines réserves nationales. Autrement, il y a les espèces domestiquées comme le bœuf qui travaille dans les fermes et est très utile pour le trait et le labourage des rizières. Vous aurez également l’occasion de rencontrer quelques cochons noirs et des chevaux qui sont élevés rien que pour le tourisme. Votre découverte se complètera par la visite des zoos, où vous tomberez surement sur plusieurs espèces de reptiles, et différentes sortes de poissons dans les aquariums. Parmi les espèces protégées, il existe le goral à longue queue, la baleine grise californienne, le chien de l’île de Jindo ou l’anguille marbrée.

À la rencontre des plus beaux oiseaux de la Corée du Sud

Les oiseaux qui se réfugient sur les terres sud-coréennes sont par milliers. Dès que le printemps s’annonce, les grues et les hérons offrent un spectacle époustouflant dans les rizières et jusqu’à Séoul alors que les pies jacassent dans les campagnes. De la même manière, vous apercevrez perchés sur les branches d’arbres des oiseaux comme le bruant élégant, le bulbul à oreillons bruns, le goéland à queue noire, la grive à ailes rousses, la tourterelle orientale, le rouge-queue aurore ou le moineau friquet. Si vous optez un circuit en Corée du Sud pendant la saison hivernale, vous verrez beaucoup de canards et d’oies sauvages se prélasser sur le fleuve Han, un site protégé et est un lieu de reproduction des oiseaux migrateurs. Pour éviter leur disparition, certaines espèces de volatile ont été désignées monuments naturels dont le pic-vert Tristram, l’ibis à crête, la grue de Mandchourie, l’aigle des mers, le vautour noir et quelques rapaces.

A lire également :