Randonnée au Pérou : découverte des incontournables

de | février 6, 2018

Des sites idéaux pour faire de la randonnée au Pérou

Terre d’aventure et de découverte, Terre d’aventure et de découverte, la randonnée au Pérou vous reconnecte avec la nature. Les voyageurs passionnés de la marche y trouveront divers endroits pour assouvir leur envie d’évasion sportive. Le canyon de Colca est, par exemple, un terrain qui ravira les explorateurs téméraires. Il faut 3 jours environ pour voir toutes les merveilles que cache ce canyon. Pour information, il n’y a aucun réseau routier péruvien qui permet de rejoindre directement cette gorge. Se rendre en bus dans le village de Cabanaconde est obligatoire avant d’entamer l’expédition. Il est à noter que l’entrée du site est payante et il est nécessaire de préparer entre 20 et 30 € pour avoir l’opportunité d’y accéder. Une fois la taxe réglée, les voyageurs pourront enfin sillonner le canyon à la découverte d’un paysage époustouflant. En cours de routes, ils verront des précipices vertigineux, une magnifique rivière et quelques villages typiques servant de lieu de halte.

Le parc national de Manú

Étant plus ou moins aride le canyon de Colca ne se prête pas vraiment aux randonnées naturistes. Cependant, le parc national de Manú est parfaitement adapté à ce type d’expédition. Située dans le département de Madre de Dios et Cusco, cette aire protégée est reconnue comme étant importante pour la conservation des oiseaux depuis 2008. D’ailleurs, au cours d’une excursion, les touristes apercevront probablement des harpies féroces, des jabiru d’Amérique et des coqs de roche péruviens. Il n’y a pas que l’avifaune qui prospère dans cette réserve, bien d’autres animaux y vivent également. C’est, par exemple, le cas des pécaris à collier, des capybaras et des cerfs andins. Près des points d’eau, on peut aussi voir des loutres géantes et des caïmans noirs. À titre d’information, il est parfaitement envisageable de faire des treks dans cette aire protégée durant un séjour Pérou. Les voyageurs y trouveront des services sanitaires et de logement.

La réserve nationale de Paracas

Tout comme le parc national de Manú, la réserve nationale de Paracas est une zone importante pour la conservation des oiseaux. Seulement, dans cette aire protégée, l’avifaune est assez différence de ce que l’on trouve le premier site. Se situant sur une zone côtière du pays, la réserve nationale de Paracas compte un bon nombre d’oiseaux sédentaires et migratoires. En y allant durant leur expédition péruvienne, les touristes tomberont probablement sur quelques pélicans, sternes incas, becs en ciseaux noirs et manchots de Humboldt. Ces animaux vivent certainement dans cette réserve en raison de l’abondance de nourriture. En effet, ils y dénicheront facilement des anchois du Pérou et des sardines. Certains mammifères profitent également de cette situation. Donc, les globe-trotters apercevront surement des otaries à crinière et des loutres marines en train de pêcher.

A lire également :